• Facebook
  • Twitter
  • Google +

Des termes de plus en plus complexes

Des termes de plus en plus complexes - Solange Gentil

Mon mari travaille dans le domaine du transport depuis plus de vingt ans. En fait, il a toujours été camionneur. Quand on s’est rencontrés il faisait de la longue distance. Après la naissance de notre premier enfant, il faisait un peu plus de transport local. Il disait que maintenant qu’il avait une famille, que c’était important de revenir à la maison à chaque soir. Un jour, avec un de ses amis, il a décidé de démarrer une compagnie de courrier. L’entreprise a connu des débuts relativement modeste mais avec le temps, ils ont signé de plus en plus de contrats et ont dû commencer à engager du personnel supplémentaire. Il n’y a pas très longtemps, un homme les a approché pour leur proposer de s’occuper de faire pour eux du marketing web, du référencement internet et autres trucs du genre. Ni mon mari, ni son associé ne s’y connaissent en publicité. Ils n’en ont d’ailleurs jamais fait. Quand ils ont commencé, ils sont allé rencontrer des clients chez qui ils livraient déjà de la marchandise en vrac pour leur offrir leurs services pour la livraison de petits colis. La suite s’est déroulée par elle-même. Alors quand le représentant leur a fait sa présentation, mon mari est revenu à la maison plus mélangé qu’autre chose. Il croyait que référencement signifiait « du bouche-à-oreille ». Il se demandait donc pourquoi il serait nécessaire d’utiliser du monde pour parler d’eux. J’ai donc contacté Robert, le représentant, pour qu’il vienne à la maison pour lui expliquer plus en détails ce qu’il pourrait faire pour l’entreprise de mon mari. Je dois avouer que Robert a fait preuve d’une patience remarquable. Quand il a quitté la maison, tout était vraiment très clair dans la tête de mon mari et de son partenaire. Finalement, ils ont signé un contrat avec lui et si les résultats se concrétisent tel que prévu, j’ai l’impression que notre retraite se passera les pieds dans le sable et un daiquiri aux fraises à la main !

 

The author:

author

Arrivée à Paris depuis déjà quelques années, j’ai rapidement pris des risques et j’ai ouvert mon propre salon de coiffure. Je dois dire que les choses vont très bien et que j’ai un bonheur fou à servir ma clientèle grandissante. Ce blogue vous raconte donc à la fois ma vie d’entrepreneure mais aussi de mère. J’ai trois magnifiques bambins très énergiques.